CHIRURGIE DES OREILLES OU OTOPLASTIE

Chirurgie des oreilles ou otoplastie

Chirurgie des oreilles ou otoplastie

Il faut savoir qu'avoir des oreilles prominentes, appelées en saillie, peut être motif, surtout pendant l'enfance quand les enfants vont à l'école, d'une souffrance accusée.

Ce problème n'est pas moins important chez l'adulte qui a souffert pendant longtemps, et par contre  l'intervention pour le solutionner est simple et rapide.

Avant la chirurgie il faut constater si cet avancement est causé par l'absence du pli d'antihélix ou par une conque trop prominente. La conque est cette zone concave allant du rebord du pavillon, l'hélix, jusqu'au conduit auditif externe. Parfois l'oreille en saillie est causée par les deux altérations au même temps.

Quand cette valorisation est faite et on sait ce qu'on doit faire, on procède à la chirurgie.

Premièrement on dessine l'antihélix en forme d'y grecque courbée avec son pied antérieur et son le pied postérieur en pliant le pavillon auriculaire vers l'arrière pour acquérir la position souhaitée. Ensuite on procède simplement à l'infiltration de l'anesthésie locale si le patient est adulte et on l'accompagne d'une légère sédation si le patient est encore enfant.

À continuation on tatoue à l'encre le cartilage avec des aiguilles en faisant des perforations qui suivent le dessin déjà réalisé où on veut qu'il se courbe. Puis, par derrière l'oreille, on enlève une petite éllipse de peau contenant ces pérforations marquées. Alors il faut affaiblir cette partie de cartilage qu'on veut plier en formant l'antihélix. Pour ceci ils existent beaucoup de techniques, Moustarde, Davis, etc.

Nous avons publié notre propre technique qui consiste en utiliser une fraiseuse de 4 mm pour amoindrir le cartilage et qu'il se plie d'une façon harmonique et naturelle.

Notre expérience nous à montré qu'utiliser un bistouri au lieu d'une fraiseuse provoque un taillage trop angulaire et résulte d'un antihélix trop  saillant et antiesthétique

Avec la fraiseuse on peut aussi fichier la hauteur de la conque pour l'adapter à la nouvelle forme.
À continuation on suture l'oreille par dérrière avec un fil irréabsorvible et transparent pour la plier. On lui donne la tension nécessaire pour que les deux pavillons restent dans un position symétrique. Et finalement on met un pansement compressif pendant 24h.

Au moment d'aller se coucher et pendant deux semaines il est très utile de porter un ruban (normal ou sportif) qui tienne les oreilles en bonne position pendant la nuit pour éviter un mouvement brusque qui pourrait déformer le résultat esthétique obtenu.